en
fr en

Boille

Emplacement  : la Bouvée

4 - Travaux agricoles

Boille
Une boille (prononcer "boy" comme en anglais !) est un gros bidon  qui permettait le stockage et le transport du lait après la traite.
Dans le passé en bois, les boilles se sont allégées en devenant métalliques au cours du XXe. Avec une forme ronde d'un coté et aplatie de l'autre, elles se portaient à dos d'hommes grâce à  des bretelles. Elle est chapeautée d'un petit couvercle bien étanche, pourvu d’une anse.
 
Jusqu'au début du XXe le lait était travaillé sur place à la ferme pour faire fromages et beurres. Apparurent ensuite en Savoie les fruitières, coopératives rassemblant les agriculteurs d'un village où matin et soir, après la traite des vaches ou des chèvres, le lait était apporté. Une fois pesé, pour rémunérer chaque porteur de lait, le lait etait versé dans de grands bassins en cuivre pour devenir du reblochon ou de la tome.

Ce terme de boille se retrouve en Savoie, en Suisse, en Franche-Comté, dans le Haut-Jura, dans l'Ain,  et dans le Val d'Aoste.
 
A la ferme de Gy, après la traite à laquelle participait Alphonsine, trois à cinq boilles etait apportées à la fruitière du village.